Facebook Twitter YouTubeBlog Colas Picto SW deconstruction Linkedin Colas

20 juin 2019 : Premys abattra par vérinage 3 immeubles de 15 étages à Belfort

Le 20 juin 2019 à 10h30, Premys (groupe Colas), spécialiste de la déconstruction, abattra par vérinage trois des douze tours du quartier des Résidences, à Belfort. Confiée par Territoire habitat, en partenariat avec le Grand Belfort, cette opération emblématique s’inscrit dans le projet de renouvellement urbain du quartier grâce au financement de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

 

20151201 25 FERRARI DEMOLITION VALENTIGNEY Dominique Giannelli 5

Un grand projet structurel pour améliorer le cadre de vie des habitants

L’opération de vérinage marquera le démarrage d’un grand projet structurel dans le quartier des Résidences à Belfort, construit entre 1958 et 1973 et comprenant 3 400 logements. Exemple de mixité en matière de logements (individuel/collectif, public/privé), Les Résidences connaissent actuellement une grande transformation urbaine sous l’impulsion de Territoire habitat. Le premier bailleur social du département du Territoire de Belfort, qui concentre un parc important de logements sociaux sur ce secteur, a souhaité modifier son offre de logements afin d’améliorer le cadre de vie des habitants. Les immeubles de 10 à 15 étages vont ainsi progressivement laisser place à des immeubles R+3/R+4.

 

Une technique de déconstruction brevetée

La technique du vérinage est une méthode de déconstruction brevetée par l’agence Ferrari de Premys. Cette technique consiste dans le basculement des étages supérieurs d’un bâtiment grâce à une poussée de vérins hydrauliques qui entraîne l’écrasement de la partie inférieure par son propre poids. Contrairement aux techniques traditionnelles de déconstruction qui nécessitent la mobilisation d’engins pour démolir un bâtiment, le vérinage exploite le poids de la partie haute du bâtiment pour écraser la partie basse, et ce, de manière parfaitement maîtrisée.

Par ailleurs, le vérinage permet de minimiser les nuisances inhérentes à un chantier de déconstruction, notamment la libération de poussières et les risques de chute de gravats lorsque des grignotages sont réalisés avec des pelles mécaniques. En effet, l’abattage par vérinage d’un immeuble dure en moyenne cinq minutes quand une déconstruction classique dure plusieurs semaines.

 

Déconstruction et réalité augmentée

La déconstruction par vérinage exige la réalisation d’études et de calculs de structures précis pour connaître la structure du bâtiment à démolir et identifier les emplacements des vérins hydrauliques. Pour la démolition des trois immeubles de Territoire habitat, la Direction Technique et Innovation de Colas Ile-de-France Normandie et d’Aximum, filiale sécurité signalisation de Colas, a apporté son concours à l’agence Ferrari de Premys.

Les équipes ont ainsi recalculé le fonctionnement mécanique des bâtiments afin de définir les affaiblissements à réaliser en amont du basculement des trois immeubles. Les bâtiments n’ayant pas de structures homogènes, les équipes techniques ont dû adapter la méthode à partir des calculs de structures réalisés préalablement. Grâce à ces calculs, une maquette numérique BIM a été réalisée pour guider le travail sur le terrain. La réalité augmentée est apparue comme étant le meilleur moyen d’exploiter la maquette. En effet, une fois l’affichage de la maquette correctement superposé au réel, le Chef de chantier a pu visualiser les différentes opérations à réaliser telles que la mise en place des étaiements destinés à sécuriser le déplacement des engins, les murs à déconstruire ainsi que l’emplacement des éléments provisoires de stabilisation.

Après la fin des travaux préparatoires, les derniers détails techniques et ajustements sont actuellement en cours pour donner le coup d’envoi de cette déconstruction aussi technique que spectaculaire.

 

Télécharger le PDF

 

Contact presse - Noémie Jourdan - 01 34 52 13 49 - noemie.jourdan@colas.com